QUESTION D’INTERNAUTE : Faut-il installer un pare-vapeur pour isoler une maison  ?

La question de l’obligation ou non de la mise en oeuvre d’un pare vapeur revient souvent sur les forums. Cette Question d’internaute fait le jour sur la nécessité de me réaliser l’étanchéité de votre logement.

maisonQuestion posée par Alban le 08/01/2017

Bonjour, Je fais rénover l’isolation de ma maison. Faut-il installer un pare-vapeur pour isoler ? Est-ce que cela ne va pas créer un risque de condensation ? Merci

LA RÉPONSE DE NOTRE EXPERT

Bonjour Monsieur,

Cette question est très pertinente car souvent posée par les clients et les artisans.

Dans le cadre de la RT 2012, les bâtiments doivent rester étanches dans la durée. Seules les membranes d’étanchéité à l’air indépendantes, de type  « ECOFOIL »,  permettent de garantir cette étanchéité de façon pérenne. Une obligation d’utilisation de membranes, en plafonds, est indiquée dans le règlement. Le non-respect de cette directive peut être  puni de 45000€ d’amende ! Le plus souvent, l’absence  d’utilisation des membranes découle d’un manque d’information de nos artisans.

Vous trouverez sur le site de la RT 2012 une section dédiée obligations qui vous permettra de consulter les sanctions encourues pour non-respect de la RT 2012.

Coté réglementaire

D’un point de vu réglementaire, le pare-vapeur est obligatoire :

mise_en_oeuvre_interieurL’étanchéité́ à l’air, mise en œuvre uniquement à l’aide des plaques de plâtreet sans pose de pare-vapeur ne peut être pérenne, bien que permettant la réussite du test d’infiltrométrie.  En effet, le perçage a posteriori des plaques pour la pose de mobilier (cuisine, étagères, penderie…), de luminaires,  rendra la construction perméable à l’air et à la vapeur d’eau donc beaucoup moins économe en énergie.

Pour  se conformer aux conditions des CPT 3560, CPT 3651 et DTU 31.2, il convient bien de poser une membrane d’étanchéité́ à l’air ou un pare-vapeur (valeur Sd > 18m) en plafond, rampant ou comble perdu.

Les impactes sur la consommation énergétique

D’un point de vue pratique, la surconsommation,  liée à  une mauvaise étanchéité à l’air,  peut être supérieure à 10% de la facture énergétique.  Il est essentiel de garantir la qualité de l’étanchéité à l’air de son logement avec des membranes efficaces et durable. Cela représente, sur le long terme, de véritables économies d’énergie. Tous les pays du Nord de l’Europe ont adopté les membranes depuis des dizaines d’années, avec de très bons résultats. Même si les parements peuvent participer à approche d’étanchéité à l’air, ils ne peuvent pas garantir cette fonction, de façon durable.

Quel est le rôle de ces membranes ?

frein_vapeur_eteLe pare-vapeur est installé en sous-face de l’isolation, côté « chaud » de l’habitation. Il empêche l’air chaud intérieur chargé en vapeur d’eau de migrer vers les combles qui sont, eux, au contact du froid, évitant ainsi la transformation de cette vapeur d’eau en condensats au contact du froid. Ils peuvent aussi être installés en sous-face des isolants de rampants, dans le cas des combles isolés, dans les murs (devant les ossatures).

Afin d’être efficace avec les isolants conventionnels, le pare-vapeur doit avoir frein_vapeur_hiverune valeur Sd supérieure ou égale à 18 m ou 90 m,suivant la configuration de la paroi, et être continu afin d’éviter toute fuite d’air chaud vers le comble froid (étanchéité à l’air).

Qu’est-ce que le point de Rosée ?

Ce sont les conditions hygrothermiques pour lesquelles la vapeur d’eau se transforme en eau liquide. Le calcul de la valeur des produits qui constituent la paroi (épaisseurs et nature des isolants, système constructif) permet de déterminer la meilleure solution pour éviter la condensation.

les membranes Hygrovariables

Il existe une solution alternative avec la pose de membrane d’étanchéité végétale hygrovariable, de type « Ecofoil ». Ce type de membranes, venues de l’expérience des Pays du Nord de l’Europe, régule l’humidité.

La membrane hygrovariable Ecofoil One se comporte comme une peau intelligente dont la perméabilité à la vapeur d’eau évolue avec les conditions extérieures. En été elle s’ouvre et permet à l’humidité de migrer vers l’intérieur de la construction offrant ainsi un fort potentiel d’évaporation. En hiver elle se ferme, ce qui freine la migration d’humidité vers l’extérieur et  protège l’isolant contre les risques de condensations coté froid de la paroi.  C’est un comportement complémentaire à celui des matériaux isolants biosourcés qui renforce leur potentiel naturel de régulation de l’humidité.

Système complet d’étanché

insufflation_en_murL’avantage complémentaire est la qualité de l’air intérieur car ces membranes n’émettent pas de COV et sont biosourcés (issues de matières végétales renouvelables). Bien sûr, il faut les associer avec des adhésifs prévus pour assurer une  liaison parfaite dans le temps, de type Coolfix de Ouatéco.

Ce type de membranes est spécialement renforcé pour insuffler de la ouate de cellulose à l’intérieur et garantir une absence de déformation dans le temps.

 

Il est essentiel de dimensionner un système de renouvellement d’air adapté dans le cas de la mise en œuvre d’une étanchéité à l’air performante.